Imprimer

Directeur éloignement - centres fermés - services d'inspection (M/F)

 

Par souci de lisibilité, la forme masculine est utilisée dans cette description de fonction pour désigner certains rôles. L’emploi des termes masculins, « collaborateur », « chef » ou encore « utilisateur », par exemple, est épicène.

 

Identification de la fonction

Code de la fonction : DBV038

Niveau: A

Classe : A5

Famille de fonctions : Dirigeants stratégiques

Catégorie de métiers : 11. Population et Sécurité (BV)




Raison d'être de la fonction

implémenter et faire exécuter la politique générale

afin de

lutter contre l'immigration clandestine, le trafic et la traite des êtres humains

 

diriger et organiser les directions Eloignements, Centres Fermés et les Services d'Inspection
coordonner le fonctionnement des différentes directions
coordonner et harmoniser le fonctionnement interdépendant de ces différentes directions

afin de

exercer un contrôle humain et efficace de l'accès au territoire, du séjour et de l'éloignement des personnes

 

formuler des propositions et des conseils et entreprendre les démarches nécessaires

afin de

améliorer et expliquer la politique en la matière et obtenir les moyens nécessaires pour réaliser les objectifs

 

Finalités
En tant que
coordinateur
    harmoniser le fonctionnement de l'organisation des directions respectives

afin de

    maximiser les résultats des objectifs visés (lutte contre l'immigration illégale, le trafic et la traite des êtres humains, éloignement maximal de personnes illégales et maintien de personnes dans des conditions humaines en vue de leur éloignement)

 

Exemples de tâches
  • Présenter les objectifs stratégiques et opérationnels et le cas échéant, les définir (en concertation) en tenant compte de leur impact sur les différentes directions et des objectifs généraux de la direction, définir les priorités
  • Veiller à ce que les différentes directions se concentrent au maximum sur les objectifs communs (et particulièrement les priorités) et harmoniser l'organisation sur ces objectifs grâce à la concertation et aux instructions (pas uniquement axées sur la réalisation des objectifs des directions individuelles), favoriser les propositions d'amélioration de l'organisation et le fonctionnement des directions (projets d'amélioration), évaluer la faisabilité des propositions, les faire accepter et les implémenter le cas échéant (tant au niveau du fonctionnement des différentes directions et au niveau global que par rapport aux autres services qui ont un impact sur la réalisation des objectifs); suivi des résultats, évaluation et le cas échéant, sur cette base, réaliser l'adaptation d'une direction ou d'un service donné ou l'adaptation de certaines instructions ou donner un avis hiérarchique
  • Organiser l'échange d'informations entre les directions respectives de façon à la fois formelle et souple; réaliser la collecte d'informations et en garantir l'exactitude; analyser le matériel statistique utile et la relation et l'impact sur les différentes directions
  • Faire contribuer au maximum les différentes directions au contrôle et au suivi des activités des autres directions de façon ouverte et respectueuse en tenant compte des limitations des autres directions et également dans le but de maximiser les résultats
  • Utiliser toutes les démarches possibles pour agir en concertation et sensibiliser les services (internes et externes) et les organisations susceptibles d'apporter une contribution positive ou qui doivent être considérés comme des partenaires : d'une part, pour organiser aussi efficacement que possible cette contribution et la suivre, et, d'autre part, pour tenir compte de leurs besoins

 

En tant que
dirigeant
    diriger la direction Eloignements, les Centres Fermés, les Services d'Inspection de l'Inspection à la Frontière tournés vers l'extérieur, le Service de Recherches et le Service Contrôle des Communes

afin de

    éloigner du territoire dans des conditions humaines un maximum d'illégaux, en tenant compte des priorités et des accords et instructions applicables et exercer un contrôle efficace de l'accès au territoire grâce aux postes-frontières; parvenir à faire exécuter correctement par les services de police et les autorités communales les tâches qui leur sont confiées et lutter contre l'immigration clandestine, le trafic et la traite des êtres humains

 

Exemples de tâches
  • veiller à l'exécution des instructions et des orientations politiques du Ministre et de la hiérarchie et donner suffisamment de feed-back en la matière
  • favoriser la réalisation des objectifs généraux en la matière de façon coordonnée en définissant, en concertation le cas échéant, des objectifs spécifiques, en donnant des instructions ou en clarifiant les objectifs et les orientations politiques visés
  • entreprendre les démarches nécessaires pour obtenir les informations utiles, les conditions et les moyens pour atteindre les objectifs visés
  • garantir une opérationnalisation de qualité des services 24/24h (organisation d'un service de permanence pour suivre les différents services de jour, pour les partenaires extérieurs, à savoir: les services de police, le Conseil d'Etat et l'organisation d'un service continu, notamment pour les centres), ainsi que la disponibilité de ces services en cas de crise ou de circonstances spécifiques le nécessitant.
  • collecter et transmettre des informations pertinentes aux services concernés, à d'autres services publics, à des organisations internationales, des Etats membres, propositions d'adaptations législatives et organisationelles nécessaires, suivi actif de la cellule interdépartementale de la traite et du trafic des êtres humains

 

En tant que
conseiller stratégique et politique
    contribuer au développement de la stratégie globale et des priorités en la matière et à leur traduction au niveau opérationnel, émettre des propositions et des avis

afin de

    contribuer à la réalisation de l'objectif général, à savoir la lutte contre l'immigration clandestine, la traite et le trafic des êtres humains

 

Exemples de tâches
  • contribuer à la définition des options de stratégie générale décidées au moyen des propositions, d'avis fondés, peser le pour et le contre de certaines options en tenant compte de l'impact politique et de l'opinion publique
  • coordination et contrôle des contributions fournis en matière de questionnaires nationales et internationales pour des études (international, EU ou universitaire)
  • coordination et contrôle des réponses préparées pour les questions parlementaires (concernant la matière relative aux services concernés)
  • formuler des propositions et conseils: d'une part, par rapport à des initiatives, et, d'autre part, formuler des propositions et avis pour des adaptations législatives, règlementaires ou organisationnelles dans le but d'améliorer le fonctionnement des services ou de fournir un appui pour atteindre les objectifs
  • suivre la progression du rapport annuel et utiliser une classification efficace;faire analyser le matériel statistique par un analyste stratégique, évaluer ces analyses et les corriger si nécessaire

 

En tant que
négociateur et représentant
    expliquer les positions du service et du Ministre et les défendre ou négocier avec les partenaires.

afin de

    construire une image positive, correcte et efficace ou parvenir à des accords pour réaliser l'objectif.

 

Exemples de tâches
  • présider les réunions (ou y participer activement) avec différents partenaires (comme que les communes, la police locale et les bourgmestres), d'autres services publics comme les institutions pénitentiaires, Fedasil (Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile), les affaires étrangères, la coopération au développement, la police fédérale, la Régie des Bâtiments...
  • négocier, fournir les renseignements utiles et assurer l'accueil d'organisations internationales comme l'ONU (Organisation des Nations unies), l'OIM (organisation internationale pour les migrations), le Conseil de l'Europe (Comité européen pour la prévention de la torture); négocier avec des sociétés privées comme les transporteurs, les autorités portuaires, les compagnies aériennes, les sociétés de location d'avions privés & (dans le but de prendre des mesures préventives par rapport aux transporteurs, d'améliorer l'infrastructure des ports et aéroports, d'organiser des vols sécurisés spéciaux)
  • organiser une concertation avec les instances de contrôle comme le Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme, l'inspection des services de police et le médiateur fédéral dans le but d'améliorer la qualité du travail fourni, organiser une concertation avec les instances qui ont accès aux centres fermés (à leur demande)
  • négocier et se concerter avec les organisations syndicales représentatives notamment concernant le personnel des centres fermés
  • représenter le service à des fora internationaux, européens et autres,suivre et si nécessaire, organiser une ouverture et une communication à la presse, aux médias et au public

 

En tant que
coach et dirigeant
    se charger de la réalisation de la politique HRM et d'orienter les collaborateurs directs et les personnes vers des "fonctions sensibles"

afin de

    réaliser aussi efficacement que possible les objectifs généraux

 

Exemples de tâches
  • élaborer un plan des besoins en personnel fondé et un plan de formation coordonné pour les différents services et entreprendre les démarches nécessaires pour les réaliser (obtenir les ressources nécessaires etc.;favoriser et donner pour mission d'organiser et d'améliorer la gestion des connaissances)
  • utiliser le personnel de façon équilibrée, juste et fexible en tenant compte des compétences;encourager positivement les collaborateurs des services et les orienter vers l'objectif à atteindre;assurer la réalisation des cercles de développement et suivre l'évolution du personnel;garantir une approche égale des services;sanctionner, si nécessaire
  • développer une politique HRM prospective (par ex. problématique de la fin de carrière; en tenant compte des évolutions attendues des dossiers à traiter etc.); suivi des règlements du personnel (horaires, réglementation en matière de congés...) (traduction des instructions générales dans un règlement adapté pour les services de permanences);implémenter ou intérioriser les valeurs du SPF et élaborer le code de conduite des centres fermés,adapter, si nécessaire;accompagner le parcours de carrière à la fois au niveau individuel pour les subordonnés directs et au niveau de leur développement général, émettre des avis et faire des propositions et, le cas échéant, entreprendre les démarches nécessaires ou les faire entreprendre (principalement pour les grades spécifiques des centres fermés)
  • s'impliquer dans les procédures de sélection (en général) et spécifiquement, pour des fonctions importantes comme celles de directeur ou de responsable d'importants départements;motiver les subordonnés directs grâce à un feed-back constructif (encourager positivement);discuter des points d'attention et accompagner leur progression,diriger, orienter vers les objectifs à atteindre, évaluer et aider pour leur fonctionnement
  • encourager la concertation de l'équipe, intervenir comme médiateur dans les conflits interpersonnels, faire des propositions pour trouver des solutions à des problèmes récurrents;implémenter une politique pour lutter contre le stress (équipe spécialisée sur le stress dans les centres fermés pour la problématique du stress post-traumatique), la suivre et l'adapter

 

En tant que
gestionnaire du budget et gestionnaire de grandes infrastructures
    organiser et suivre la gestion budgétaire générale pour les centres fermés, organiser une politique d'achat "en bon père de famille" et suivre l'infrastructure des centres fermés

afin de

    atteindre l'objectif des directions, à savoir : un maintien humain et un éloignement maximal

 

Exemples de tâches
  • assurer le suivi général des dépenses des centres fermés, soutenir les propositions budgétaires (faire contrôler la cohérence des comptes) et la répartition générale des moyens budgétaires entre les différents centres et le service de transport en concertation et en tenant compte des différents besoins; réaliser le plan pluriannuel des achats de biens durables;préparer les dossiers d'achats des biens durables et soumettre à approbation, sur la base d'un besoin motivé et d'une étude de marché (en tenant compte des nouvelles évolutions du matériel);parvenir à une gestion efficace, sur la base d'une analyse des coûts et d'une comparaison des dépenses des différents centres
  • suivre les dépenses du poste rapatriements et si nécessaire, entreprendre à temps les démarches nécessaires pour obtenir les moyens budgétaires requis (donner des instructions sur la prise en considération de certaines factures)
  • suivre l'achat de documents de séjour pour que l'achat ne dépasse pas démésurément les besoins prévus et au contraire, pour qu'il n'y ait pas de documents qui manquent
  • organiser la récupération des produits des employeurs pour les dépenses du rapatriement, le recouvrement des amendes imposées et des frais de séjour, le remboursement des frais de rapatriement (dans le cas d'une demande de visa)
  • suivre l'infrastructure des centres fermés, tant pour la sécurité (incendie, légionellose, surveillance par caméras, clôtures, éclairage, plan des clés, surveillance de l'accès etc.) que pour proposer un accueil de qualité (besoin de vie privée, besoins primaires etc.), veiller au développement de propositions, suivre les plans et négocier avec la Régie des Bâtiments, intervenir pour obtenir les moyens financiers nécessaires, fixer des priorités et mettre à jour tous les mois et suivre les travaux de réparations

 

En tant que
décideur, personne de confiance et expert
    prendre des décisions dans des dossiers (individuels) sensibles et délicats, les suivre personnellement et le cas échéant, donner un avis à la hiérarchie

afin de

    préserver l'image du service, atteindre les objectifs et le cas échéant, contribuer à la lutte contre la criminalité, le terrorisme ou contre les entreprises soupçonnées de représenter une menace pour l'Etat

 

Exemples de tâches
  • prendre des décisions en matière de protection des témoins et des informateurs
  • signer des protocoles ou passer des accords de travail avec la police et les services de sécurité ou le parquet fédéral;prendre des mesures pour que les services concernés soient soutenus au maximum dans le cadre des possibilités prévues par la loi
  • donner des instructions de façon confidentielle pour garantir le respect du secret
  • sensibiliser ses propres services à reconnaître spontanément les dossiers
  • contacter la hiérarchie et l'informer en cas de situation de crise ou si une affaire délicate peut avoir un impact important sur le fonctionnement du service, voire l'entièreté de l'Office des Etrangers (aussi pour les affaires sensibles au niveau des médias) et si nécessaire, informer le cabinet

 

En tant que
contrôleur qualité
    veiller à ce que les décisions prises dans les différents services respectent la qualité, à ce que les résidents des centres fermés soient traités avec le respect et la dignité nécessaires et à ce que les droits des intéressés soient garantis

afin de

    réaliser les objectifs en se souciant de la qualité

 

Exemples de tâches
  • veiller à un suivi rapide et de qualité du courrier et des réponses envoyées; assurer une approche respectueuse et objective de tout intervenant
  • veiller à la création de méchanismes internes de contrôle pour garantir une qualité maximale (par ex. fiches d'accompagnement, listes des éloignements avec check-listes, contrôle de la séparation du préparateur et du décideur, suivi du Service des Recours, prévoir le contrôle des ICP;introduire un contrôle avec des échantillonages et un contrôle systématique de la motivation des mesures graves destinées à priver de la liberté (comme l'isolation ou la limitation de certains droits) et, si c'est prévu par la loi, soumettre à la hiérarchie ou au Ministre
  • prévoir un système structuré de feed-back pour les situations extrêmement graves concernant des résidents qui ont entamé une grève de la faim, ont fait une tentative de suicide ou d'évasion
  • prévoir des plans de sécurité et une communication de crise structurée
  • prévoir l'adaptation grâce à des formations ou points d'attention et d'autres canaux d'information

 

 

Positionnement
La fonction est dirigée par

Directeur Général de l'Office des Etrangers (OE)

 

La fonction assure la direction d'un groupe de : 501-1000 collaborateurs de Niveau A /SW Niveau B Niveau C Niveau D

 

Expertise technique
Profil de compétences techniques

Pour construire le profil de compétences techniques, référez-vous à la grille d'expertise technique ou à l’application web Crescendo.

 

Profil de compétences génériques

Pour élaborer le profil de compétences génériques, référez-vous au livre de profils de compétences génériques base ou base et marges.