Imprimer

Conseiller général coopération au développement - Directeur (M/F)

 

Par souci de lisibilité, la forme masculine est utilisée dans cette description de fonction pour désigner certains rôles. L’emploi des termes masculins, « collaborateur », « chef » ou encore « utilisateur », par exemple, est épicène.

 

Identification de la fonction

Code de la fonction : DIS013

Niveau: A

Classe : A4

Famille de fonctions : Dirigeants stratégiques

Catégorie de métiers : 12. Relations internationales (IS)




Raison d'être de la fonction

Diriger, coordonner et soutenir les activités d'une direction de la DGD (Direction générale de la Coopération au développement)

afin de

atteindre les objectifs définis dans la loi de 1999 régissant la Coopération Internationale.

 

Organiser et gérer les ressources humaines, budgétaires et matérielles de sa direction

afin de

assurer le bon fonctionnement des services et atteindre les objectifs qualitatifs et quantitatifs liés à la coopération au développement.

 

Finalités
En tant que
dirigeant
    définir les objectifs et les plans de travail de la direction

afin de

    assurer la direction et la gestion des différents services

 

  • définir une vision des priorités de la direction
  • superviser les activités et décider des réorientations nécessaires
  • donner des directives claires et des objectifs précis

 

En tant que
dirigeant
    programmer et organiser les activités à long terme

afin de

    traduire au niveau opérationnel les stratégies des plans de management et des décisions politiques

 

Exemples de tâches
  • répartir les tâches de manière équilibrée en fonction des objectifs et des moyens disponibles
  • assurer l'organisation de réunions
  • veiller au respect des calendriers et du timing, au respect des procédures
  • déléguer les tâches au niveau adéquat
  • gérer le budget dévolu à sa direction

 

En tant que
coordinateur
    assurer la coordination entre la cellule stratégique, les différentes directions du SPF, les différentes directions de la DGCD, les différents acteurs extérieurs

afin de

    développer au maximum les complémentarités, l'efficacité et les synergies

 

Exemples de tâches
  • veiller à la circulation adéquate de l'information interne et externe
  • tenir des réunions de coordination entre les acteurs concernés

 

En tant que
expert/spécialiste
    fournir une information détaillée et un avis pointu en matière de coopération au développement

afin de

    garantir une approche efficiente des sujets traités au sein de la direction

 

Exemples de tâches
  • améliorer sa propre expertise et en faire profiter les collaborateurs et la hiérarchie
  • entretenir des contacts privilégiés avec les acteurs du domaine
  • évaluer l'impact sur les activités; analyser, synthétiser les informations relatives au domaine de la coopération au développement
  • tirer les enseignements des activités de la direction et réaliser des améliorations
  • veiller à la pertinence en matière de développement des activités financées

 

En tant que
coach
    mettre tout en oeuvre et donner des conseils à l'équipe

afin de

    contribuer à son développement et la faire progresser autant que possible

 

Exemples de tâches
  • établir des discussions individuelles avec les collaborateurs, évaluer les compétences présentes et celles à développer
  • accompagner et soutenir chaque personne dans sa progression
  • donner du feedback constructif
  • régler, aplanir les conflits internes

 

En tant que
gestionnaire de connaissances
    s'informer des évolutions dans les instances nationales et internationales en matière de coopération au développement

afin de

    garantir une approche de qualité dans les actions réalisées en tenant compte des évolutions constantes en matière de coopération au développement

 

Exemples de tâches
  • consulter les publications et les sites internet spécialisés
  • prendre connaissance des résultats et des recommandations des missions de suivi et des évaluations
  • veiller à l'intégration des

 

En tant que
représentant
    participer à des réunions nationales et internationales

afin de

    défendre les positions belges en matière de coopération au développement.

 

Exemples de tâches
  • préparer les positions belges en coordination avec les différentes parties prenantes
  • rapporter de manière précise
  • veiller à l'intégration des

 

 

Eléments de réseau - DE qui la fonction reçoit-elle de l'information ?

De qui

Quelle information

Sous quelle forme

Avec quelle fréquence

autorité politique

décisions

par lettre, e-mail ...

fréquent

autorité politique

questions écrites

par lettre, e-mail ...

fréquent

directeur général

décisions

par lettre, e-mail ...

hebdomadaire

directeur général

questions écrites

par lettre, e-mail ...

hebdomadaire

ambassades

questions écrites

par lettre, e-mail ...

quotidien

ambassades

conseils écrits

par lettre, e-mail ...

quotidien

organisations/entreprises,...

questions écrites

par lettre, e-mail ...

quotidien

citoyens, entreprises

questions écrites

par lettre, e-mail ...

hebdomadaire

 

Eléments de réseau - A qui la fonction fournit-elle de l'information ?

A qui

Quelle information

Sous quelle forme

Avec quelle fréquence

autorité politique

conseils écrits

par lettre, e-mail ...

fréquent

autorité politique

conseils oraux

informel

quotidien

directeur général

conseils écrits - oraux

par lettre, e-mail, informel

fréquent

ambassades

conseils écrits

par lettre, e-mail ...

quotidien

ambassades

décisions

par lettre, e-mail ...

quotidien

organisations/entreprises ...

décisions, stratégies, info

par lettre, e-mail ...

quotidien

organisations/entreprises

questions écrites

par lettre, e-mail ...

quotidien

 

Positionnement
La fonction est dirigée par

Président : N

Directeur général de la DGD : N-1

 

La fonction assure la direction d'un groupe de : 11-50 collaborateurs de Niveau A /SW Niveau B Niveau C Niveau D

 

Autonomie
La fonction peut décider en autonomie au sujet de
  • en fonction de l'arrêté de délégation pour des décisions dont l'impact budgétaire est inférieur à 150.000 EUR
  • organisation de ses services
  • son emploi du temps
  • organisation de réunions

 

La fonction doit demander une autorisation pour
  • engager une nouvelle action de coopération
  • organisation de missions à l'étranger
  • affectation du personnel de niveau A

 

Impact
Budget de fonctionnement total de l'entité

1.223.389.000 EUR

 

Budget de travail propre

150.000 EUR

 

Autres données quantitatives

1. néant

 

Expertise technique
Profil de compétences techniques

Pour construire le profil de compétences techniques, référez-vous à la grille d'expertise technique ou à l’application web Crescendo.

 

Innovation
A quelles directives, instructions et législation la fonction est soumise
  • loi de la coopération internationale de 1999
  • tous les textes réglementaires de la coopération au développement

 

Quelles innovations
  • propositions d'amélioration des textes réglementaires et procédures
  • proposition de nouveaux modes d'organisation du travail

 

Sur base de quel cadre de référence
  • plan de management de la DGD
  • plans d'actions annuels de chaque Direction
  • rapports d'évaluation internes et rapports de l'évaluateur spécial

 

Profil de compétences génériques

Pour élaborer le profil de compétences génériques, référez-vous au livre de profils de compétences génériques base ou base et marges.